jump to navigation

Si el Perú fuese un pueblo de 100 personas September 2, 2012

Posted by equipo in : Témoignages , add a comment
Si le Pérou était un village de 100 personnes :

30 auraient moins de 14 ans.

16 n’utiliseraient pas l’Espagnol comme langue principale.

36 n’auraient pas accès à la sécurité sociale.

64 n’auraient pas accès à internet.

3 iraient à l’université.

D’apres une idée du Australian Bureau of Statistics.
Source : INEI

Partager/Compartir

Lima : quand l’eau est un luxe August 31, 2010

Posted by equipo in : Témoignages , 1 comment so far

Diffusé le 24 juillet dernier sur Arte dans l’émission “Arte Reportage”, nous vous invitons à visionner ci-dessous : “Lima quand l’eau est un luxe”.

Certaines images ont été tournées à quelques mètres seulement du Centre Mi Otro Mundo et mettent donc en lumière une des difficultés de la communauté de Zapallal : l’accès à l’eau, son coût élevé et sa qualité médiocre…

=================================================================
De Michael Unger, Thomas Vollherbst, Jorge Vera, Frédéric Grimm – ARTE GEIE – France 2010

Ils ressemblent à d’immenses filets de volley-ball, abandonnés sur les tristes collines surplombant Lima, mais pour certains bidonvilles, les “attrape-brouillard” sont la réponse à un défi de toujours : comment trouver de l’eau sur une côte désertique.

Pour en savoir plus sur les problématiques et les conflits liés à l’eau dans le monde, vous pouvez consulter le dossier spécial de la rédaction d’Arte : “L’eau en danger”

Partager

Fanny, de retour à Zapallal pour Mi Otro Mundo July 9, 2010

Posted by equipo in : Témoignages , add a comment

Travailler pour Mi Otro Mundo est un défit permanent.

En quittant Mi Otro Mundo en décembre 2007, je savais que je reviendrai un jour à Zapallal et ainsi aurai l’opportunité de faire, quelques temps après, un bilan de mon premier séjour.

Cette deuxième mission m’a enrichie de nouvelles expériences, m’a permis de découvrir des paysages magnifiques et surtout m’a appris à reconnaître des qualités humaines fortes comme l’humilité et le courage.

Les vacances utiles :

Les premiers jours ont été difficiles et malgré mon expérience avec les enfants, mon moral en a pris un coup ! Heureusement tout est vite rentré dans l’ordre et j’ai eu l’occasion de passer de très bons moments. Animatrice pour enfants il y a quelques années, j’ai pu leur apprendre des petits jeux comme « un-deux-trois-soleil » ou encore le « chat glacé ». L’atelier d’initiation à la natation m’a valu de bons coups de soleil !

Le chantier :

Le chantier a rythmé mon quotidien pendant les 2 premiers mois. Je suis heureuse d’avoir vu les 3 nouvelles classes sortir de terre et ainsi avoir pu être témoin de l’avancement du projet.

A la veille de la rentrée des classes, le nettoyage et la mise en place des meubles avec toute l’équipe et les familles de Mi Otro Mundo resteront un très bon souvenir. La joie, ce jour là se lisait sur tous les visages. Ce fut un moment d’intenses émotions !

L’école :

J’ai apprécié retrouver des outils techniques mis en place 2 ans plus tôt. Certaines règles sont toujours respectées comme par exemple la ponctualité. Ces petits changements d’habitude de travail resteront une satisfaction personnelle car “ce n’était pas gagné”.

Mes principales missions cette année ont été dans un premier temps de définir et rédiger les fiches de fonction du personnel et dans un second temps de recruter de nouveaux professeurs afin de bien lancer l’année scolaire.

L’équipe :

Je tiens également à remercier toute l’équipe si attachante avec ses personnalités si différentes :

- Norma, la directrice pédagogique est admirable, menant de front son travail de professeur, son travail pour Mi Otro Mundo et son travail de mère de famille.

- Julia, directrice administrative, est une femme pétillante, qui communique sa joie autour d’elle.

- Juana, auxiliaire d’éducation et gardienne de l’école positive toujours. Elle accueille les volontaires à bras ouverts. Lorsque dans ma vie, j’aurai à surmonter une difficulté, je penserai à elle.

- Flore, cuisinière et femme d’entretien, nous concocte des plats « hmmmmm » que dire de plus. Grâce à elle le tourisme culinaire est au rendez vous !

N’oublions pas les familles et enfants des toutes ces FEMMES, toutes plus gentilles les unes que les autres, toujours prêtes à venir donner un coup de main à l’école.

J’ai également une pensée pour les autres volontaires, Sarah, Clémentine et Jonathan. Les moments passés avec eux à Huaraz resteront à jamais dans ma mémoire.


Cette deuxième expérience m’a conforté dans l’idée que
aider c’est bien, mais aider en s’adaptant c’est mieux. Cela nous impose, à nous volontaires, de faire appel à nos capacités d’adaptation et d’ouverture d’esprit pour réussir notre mission.

J’admire l’humilité des gens rencontrés là-bas et j’espère pouvoir l’appliquer dans ma vie de tous les jours.

J’admire beaucoup également l’équipe de Mi Otro Mundo et je les remercie de m’avoir fait grandir. J’ai une nouvelle fois découvert en moi des qualités que je ne soupçonnais pas.

Partager

Maria, professeur de la classe des 4 ans depuis mars 2008 June 24, 2010

Posted by equipo in : Témoignages , add a comment

Voilà 2 ans désormais que je travaille pour l’Institution Educative Mi Otro mundo et chaque jour lorsque je franchis la grille, les couleurs et la chaleur humaine qui se dégagent de cette école me font oublier tous les soucis de ma vie personnelle !

La vitesse à laquelle grandit ce projet, ses infrastructures, et aussi le nombre chaque année plus important d’élèves m’impressionnent !

La communauté de Zapallal a très vite adopté ce projet et en savoure la proximité. Il est vrai que nous avons la chance d’avoir un superbe outil de travail, avec des salles de classes agréables, des espaces verts et du matériel adéquat pour pouvoir enseigner, ce qui est rarissime à Puente Piedra. L’ambiance entre collègues est très chaleureuse et nous nous aidons mutuellement, ce qui influe beaucoup sur la qualité de l’éducation que nous dispensons.

En tant que coordinatrice des professeurs de maternelle, je supervise leur travail et les conseille dans leur programmation pédagogique, l’attention à porter aux parents et aussi la discipline et valeurs à inculquer aux enfants.

Encadrer cette équipe est un épanouissement professionnel important et je tire beaucoup de plaisir à les voir prendre des initiatives. Je remercie énormément Norma (Directrice de Mi Otro Mundo) pour sa confiance et ses encouragements. J’admire sa motivation sans faille et son enthousiasme débordant! Elle est un exemple pour toute l’équipe.

Nous sommes tous conscients de la chance qu’est la notre de contribuer à un aussi beau projet. Le contact des volontaires français et de Nicolas (Président de Mi Otro Mundo France) nous aide beaucoup. Leur dévouement si entier pour notre pays nous inspire le respect et sommes infiniments reconnaissants de leurs efforts pour améliorer l’éducation à Zapallal qui en a tellement besoin!

Nombreux sont les parents qui viennent me remercier. Les changements de certains enfants sont impressionnants en matière de propreté, leur façon de s’exprimer et le vocabulaire qu’ils utilisent ou tout simplement leur calme et sérénité lorsqu’ils rentrent à la maison. Le travail restant est pour d’autres beaucoup plus important et difficile. Nous nous efforçons en premier lieu d’impliquer d’avantage les parents malgré les difficultés qui sont les leurs, jusqu’à parfois leur donner un soutien psychologique et des conseils matrimoniaux.

Clairement, notre travail au sein de Mi Otro Mundo va bien au delà du métier d’enseignant et sommes remplis d’énergie de pouvoir contribuer à améliorer le quotidien de la communauté de Zappallal, où nous avons nous-même, employés de Mi Otro Mundo, pour la plus part grandi.

Partager